Agir contre la délinquance : des actions phares programmées jusqu’en 2020


photo Joël Tron- Ville d'AgdeLe maintien de la sécurité et de la tranquillité publique sont une des priorités des élus de notre agglomération qui a créé  dès 2004, un Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD). Cette assemblée, constituée de 120 membres (représentants de l’Etat et des services de l’Etat, élus et techniciens des collectivités territoriales et représentants des forces de l’ordre, d’institutions et d’associations) permet de favoriser la concertation des acteurs de la sécurité et de mettre en œuvre les solutions adaptées selon les incivilités ou délits constatés. 
Ce travail en commun a contribué à la création de la Maison de Justice et du Droit (MJD) à Agde, au financement des permanences d’accès au droit et d’aide aux victimes, à la création du centre superviseur urbain et du centre de loisirs des jeunes au Cap d’Agde, au financement d’actions de prévention et de citoyenneté pour l’ensemble des communes, au développement des travaux d’intérêt général, au renfort des polices municipales lors des fêtes votives et à la création des aires d’accueil des gens du voyage.

 

Les priorités d’ici 2020
En décembre dernier, le Président de l’agglomération, Gilles D’Ettore, le Préfet de l’Hérault, Pierre Pouessel, le Sous-Préfet de Béziers, Christian Pouget, le Président du Conseil Départemental de l’Hérault, Kleber Mesquida et le Procureur de la République de Béziers, Yvon Calvet, se sont engagés pour les prochaines années (2016-2020), en validant les 4 axes en faveur de la prévention de la délinquance. Il est ainsi prévu la mise en œuvre de nombreuses actions à travers la création d'un observatoire intercommunal de la tranquillité publique, le renforcement de la vidéo-protection dans les communes et la coopération entre les polices municipales, la prévention de la délinquance et la lutte contre la récidive ainsi que la prévention de la radicalisation et du repli communautaire.

Les premières actions

Création d’un  observatoire pour prévenir la délinquance : L’agglo a investi 24 000 € pour l’achat d’ un logiciel de cartographie qui va permettre de recenser et de partager toutes les données d’infractions, de délinquance, de trouble à l’ordre public ou d’incivilités enregistrées par les polices nationales et municipales  auxquelles pourront être agrégées les données de la Gendarmerie Nationale, du SDIS, des bailleurs sociaux et des transporteurs. Cet outil, testé dès cet été sur la ville d’Agde, va permettre d’établir des cartes sensibles des zones où sont enregistrés les délits afin de prioriser les lieux d’intervention des forces de sécurité.  Car, Ce logiciel est  prédictif ! Avec un taux de réalisation de prédiction de 80%,  les policiers vont bénéficier des dernières technologies pour agir encore plus efficacement face à la délinquance.

Une police pluri-communale : A la demande du Maire de Lézignan la Cèbe, Rémi Bouyala,  le CISPD a été sollicité pour  accompagner le projet de création d’une police pluri-communale sur les communes du Nord, en particulier sur Lézignan la Cèbe et Saint-Pons-de -Mauchiens. Les Maires des communes concernées souhaitent  gérer et mutualiser leurs effectifs de police municipale à l’année.  Ils vont donc pouvoir s’appuyer sur l’ingénierie de l’agglo à travers le CISPD qui va définir le cadre et le projet de convention à mettre en oeuvre,  sous couvert de validation  des  services de l’Etat et du Procureur. Les objectifs de cette mutualisation sont d’assurer une meilleure couverture du terrain au sein des communes notamment celles dont les espaces ruraux sont les plus importants.

Le rôle des associations et des permanences : L'agglo a développé un volet important d’actions prioritaires de prévention à l’égard des jeunes, des familles, des enseignants et des professionnels.  Elle s’appuie pour cela sur l’implication des associations locales qui  développent des actions en faveur de la prévention de la délinquance et de la radicalisation et sur la tenue de permanences qui sont organisées à la MJD afin de proposer des solutions concrètes aux problèmes rencontrés par les particuliers.L’agglo a ainsi octroyé lors du conseil d’agglo du 27 mars dernier, près de 68 000 € à des associations et partenaires parmi lesquels « l’asso conseil 34 » pour son action sur le forum laïcité-radicalisation, l’association Départementale d’Aide aux Victimes sur Agde et Pézenas, l’association « ouverture et communication » pour l’action « émission radio, une émission citoyenne réalisée par et pour les jeunes », l’association « Team and Cie » pour l’organisation de théâtres forum sur la radicalisation, ou l’association « Codes 34-48 » pour son action « Atelier info santé ».

Retrouvez toutes les permanences organisées à la MJD sur : www.agglo-heraultmediterranee.net

CONTACT :
Maison de la Justice et du Droit
Rue de la solidarité, espace Mirabel, AGDE
Tél : 04 67 35 83 60 Fax: 04 67 35 83 61
courriel : accueil.mjd-agde.@ville-agde.fr
Ouverture au public du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00

Consultez les
PRÉVISIONS MÉTÉO

Aujourd''hui :

QUALITÉ DE L'AIR